J'ai décidé d'arrêter mon job d'étudiante



Ça a été les 18 mois les plus longs et qui m'ont parfois mise à bout de nerf avec les cours et mon stage en plus à côté, mais à chaque fois, mes collègues ont réussi à me redonner le moral, donc merci les gars ! Par contre, je dis pas merci à ceux qui prenaient ma bouffe, ni à ceux qui salissaient le sol fraîchement lavé.

5 commentaires:

bulle a dit…

Avec le recul, je suis super contente d'avoir fait des petits jobs quand j'étais étudiante. Bien sûr, sur le coup, c'est fatiguant, c'est frustrant et on n'a qu'une envie: se barrer. Mais ces petites expériences m'ont permis de mieux comprendre certains métiers, de voir la réalité de la vie. Bref, félicitations pour cette "fin"

tetoy a dit…

Comment ça doit te faire plaisir :)

Valentine a dit…

Ahahah je connais ça ! J'ai bossé trois été (entre deux à quatre mois) dans un fast food. Heureusement que l’ambiance de travail été là pour m'aider à tenir le rythme, supporter les clients...

Mel's way of life a dit…

J'ai connu cette routine aussi, heureusement qu'il y a la bonne ambiance pour nous faire tenir !
Profites bien de ta liberté !
Bise

Romain Grandjean a dit…

Il y a une place ? :D Je chercher un job de rêve :D